FRAPRU, au secours !

Ex-centre Durocher
Ex-centre Durocher. 2 février 2016.
Source : Droit de parole, Marc Boutin, 4 février 2016 (...) Une majorité de résidants s’oppose à la démolition annoncée du Centre Durocher et souhaite qu’il soit voué à des activités culturelles, activités qui font cruellement défaut au quartier Saint-Sauveur. Mais la lutte est inégale. (...)

Il est temps que le FRAPRU s’en mêle

On connaît et on admire l’ardeur avec laquelle le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) accourt aux barricades quand le logement social est menacé. D’ailleurs, tous ceux et celles qui militent pour la conservation du Centre Durocher sont d‘accord avec la construction de logements sociaux dans Saint-Sauveur, à condition de ne pas passer par une démolition pour y parvenir.Les endroits pouvant accueillir du résidentiel sont nombreux dans le quartier, dont un stationnement appartenant à la Ville en face du Parc Durocher. Mais l’aménagement urbain — pour un groupe soi-disant «  d’action en réaménagement urbain » — semble causer problème au FRAPRU, ou du moins ne pas susciter le même emballement que le logement social. Entendons-nous bien : l’aménagement urbain ne prime pas sur le logement social, simplement il le précède, comme l’existence précède l’essence pourrait-on dire. L’aménagement urbain est lié à des droits collectifs (lotissement, ensoleillement, transport, proximité des services et des espaces verts, etc.) que protègent les règlements de zonage. (...)Tout l'article. À lire aussi : Ancien Centre Durocher : erreur de calcul ? et La Ville s’acharne à vouloir construire à la mauvaise place, un projet socialement utile. ]