Arbres et dépavage printanier au menu de Verdir Saint-Sauveur | 10 mars 2022 | Article par Viktoria Miojevic

Les bénévoles de Verdir Saint-Sauveur à la dernière activité de dépavage.

Crédit photo: Maude Demers

Arbres et dépavage printanier au menu de Verdir Saint-Sauveur

Dépavage, fête et Journée de l’arbre, don d’arbres font partie de la programmation du printemps 2022 de Verdir Saint-Sauveur. Monsaintsauveur a échangé avec sa nouvelle coordonnatrice, Sophie Moise, qui aborde les futurs projets de verdissement dans le quartier.

À l’automne 2021, Verdir Saint-Sauveur devait dépaver les 200 m² au Service d'entraide Basse-Ville. Trois journées de fin de semaine devaient servir à dépaver l’asphalte. Après une phase de découpage stratégique, des bénévoles étaient appelés à retirer l’asphalte puis à reverdir.

Le projet avait été annulé pour des raisons administratives. En collaboration avec le Service d’entraide de la Basse-Ville, il ira de l’avant à la fin du mois de mai, indique Sophie Moise.

Un arbre mature déployé entre un garage et une résidence dans une cour.

En plus de ce projet de dépavage important pour la Basse-Ville, une Journée de l’arbre aura lieu à la fin du mois de mai. Elle prendra modèle sur la journée de l’arbre de l’année passée. Cette fois, la thématique sera celle de la forêt urbaine, affirme Sophie Moise. La coordonnatrice de Verdir Saint-Sauveur indique que l’évènement aura lieu sur la base « d’une fête de quartier avec en fond des activités ludiques ».

Aussi, une distribution d’arbres aura lieu pendant cet évènement. Ces arbres proviennent de la Ville de Québec, précise Sophie Moise. Ils « seront distribués à la population qui souhaite les planter sur un terrain résidentiel ». Les dates précises de ces évènements seront annoncées dans les jours à venir.

En entrevue, Sophie Moise confie que des projets de dépavages sont déjà envisagés pour l’automne 2022 dans Saint-Sauveur.

Publicité

Habiter et Verdir Saint-Sauveur

Animatrice et coordonnatrice au Comité des citoyens et des citoyennes du quartier Saint-Sauveur (CCCQSS), Sophie Moise travaille surtout à la coordination et l’animation de Verdir Saint-Sauveur. Depuis quelques semaines, son rôle est d’animer les rencontres, de s’occuper des demandes de subvention, de l’organisation et de la communication des projets.

« Par rapport aux enjeux de verdissement, il y a souvent un lien qui se fait entre verdir un quartier et la gentrification du même quartier. Nous, avec le Comité, c’est important de ne pas participer à une éco-gentrification du quartier Saint-Sauveur. Tout le monde a le droit à un milieu de vie sain, une bonne qualité de vie. Ce n’est pas parce qu’on habite dans un quartier défavorisé qu’on a pas le droit à ça. »

Étudiante à la maîtrise en science de l’environnement à l’UQAM, son intérêt pour les enjeux climatiques et environnementaux ne date pas d’hier. « Tout ce qui est écologie, environnement, lutte aux changements climatiques, ce sont des enjeux qui m’habitent depuis extrêmement longtemps. »

Résidente du quartier depuis deux ans, Sophie Moise explique qu’elle constate au quotidien des besoins importants.

« J’habite Saint-Sauveur depuis deux ans et je constate qu’il y a des besoins d’amélioration puis de lutter contre les îlots de chaleur. Il y aussi l’inclusivité, la participation citoyenne, qui sont relatifs à ces enjeux d’aménagement et de verdissement. »

Dans son travail avec le CCCQSS et Verdir Saint-Sauveur, Sophie collabore avec d’autres partenaires de quartiers voisins comme Verdir Saint-Roch et la Table de concertation verdissement.

« Les rencontres de comité Verdir, ce sont des citoyen.ne.s qui participent et qui viennent proposer leur point de vue sur la manière d’habiter le quartier. Ils donnent de leur temps et de leur énergie! »

Au quotidien, son travail l'amène à « mieux connaître les organismes du quartier, mieux habiter le quartier et me sentir plus chez moi », ajoute-t-elle.

Sophie Moise appelle les personnes intéressées à contribuer aux projets printaniers à la contacter à son adresse sophie.m@cccqss.org ou sur la page Facebook de Verdir Saint-Sauveur.

Lire aussi :

https://dev.monsaintroch.com/2021/citoyen-ne-s-depavent-asphalte-a-la-main/

Verdir Saint-Sauveur : un parc linéaire pour la rue Victoria?

En savoir plus sur...